in French

 

« Et plus il avançait, plus long serait son retour. » Voici une citation de C.C.S. Crone, l’un des maîtres de la littérature d’Utrecht, sur la force d’attraction de cette ville. Une fois que vous avez découvert cette Ville Littéraire de l’UNESCO, vous voulez sans cesse y retourner.

Imaginez une ville située au cœur de la Hollande qui compte près de deux mille ans d’histoire. Une grande ville qui conserve une ambiance de petite ville, connue aujourd’hui comme la quatrième ville du monde où les habitants sont les plus heureux. Cette ville, c’est Utrecht. Une ville traversée par les plus magnifiques canaux, qui compte 340 000 habitants de 159 nationalités. Une ville où les squares et les ruelles ont un certain charme, qui compte de nombreux bistros authentiques, des cafés, des bars à vin ainsi que des monuments grandioses et remarquables. N’est-ce pas magnifique ? Une ville au charme typiquement hollandais, comme on peut le lire dans les guides de voyage. Mais continuons notre exploration, car Utrecht est la ville des trésors inattendus. Elle vous surprendra que vous soyez un visiteur ou un habitant.

Un village romain constitue les fondations d’Utrecht. Le Rhin dessine d’innombrables veines de couleur bleu-vert qui traversent la ville. Cependant, ce ne sont pas uniquement les cours d’eau sinueux qui ont insufflé de la vitalité à cette ville, mais aussi la littérature qui, à Utrecht, se dévoile au fil de vos pas. Les textes littéraires apparaissent devant vous à chaque coin de rue : sur les façades des immeubles, sur des plaques commémoratives et sur l’éclairage public. Chaque samedi, un tailleur de pierre inscrit une lettre d’un poème sempiternel intitulé « Lettres d’Utrecht » dans les pavés qui tapissent la rue, puis il est relayé par un autre poète du cercle des poètes d’Utrecht. Des mots se forment au fil des mois ; des phrases se sont formées au fil des années.

Utrecht accueille des centaines d’écrivains, de poètes et de journalistes. La ville dispose d’un réseau dense de librairies et de bibliothèques et accueille la plus grande université des Lettres ainsi que le siège de la plus grande maison d’édition des Pays-Bas. Virginia Woolf a visité la ville dans les années 1930 et s’est dite frappée par la richesse des livres proposés : « Une multitude de librairies, qui vendent autant de livres anglais, français et allemands que de livres néerlandais. » Enfin, le caractère littéraire d’Utrecht se reflète en premier lieu dans le grand nombre d’événements littéraires qui sont omniprésents dans la ville : des soirées littéraires organisées un peu partout, même dans des salles de bal et des pubs, des circuits de poésie dans les rues de la ville et des hommages vivants aux maîtres de la littérature dans le théâtre littéraire Salon Saffier. De petits et de grands événements littéraires ont lieu chaque jour, tout au long de l’année. Het Literatuurhuis (La Maison de la Littérature) est la principale organisation d’Utrecht qui programme des événements littéraires. L’office actuel d’Utrecht, Ville Littéraire de l’UNESCO, fait aussi partie de la Maison de la Littérature : une maison sur canal typique située sur l’Oudegracht (le Vieux Canal) qui abrite un office spacieux ainsi qu’un petit théâtre où se déroulent des activités littéraires chaque semaine. Chaque année en septembre, la Maison organise l’International Literature Festival Utrecht (ILFU). C’est le festival où Nick Cave, Michel Houellebecq, Paul Auster et PJ Harvey ont rejoint sur scène des centaines d’écrivains, de poètes, de traducteurs, d’artistes et de musiciens internationaux. La Nuit Hollandaise de la Poésie, le plus important événement de poésie aux Pays-Bas, fait partie du festival ILFU. Organisée chaque année depuis 1980 dans la salle de concert TivoliVredenburg, elle est devenue une référence en matière de mise en scène d’œuvres littéraires. L’événement se déroule sur huit heures environ et offre une scène à 20 poètes qui s’expriment devant près de 2 000 spectateurs, des intermezzos musicaux ponctuant leur passage.

La ville a toujours été un lieu littéraire privilégié. Parmi les emblèmes littéraires de son passé figurent le Psalter d’Utrecht (830 après J.-C.), le plus célèbre manuscrit médiéval des Pays-Bas (inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO), et le premier livre imprimé de la Hollande septentrionale (1473 après J.-C.). Grâce au contexte littéraire propice de la ville, des écrivains et des penseurs comme Descartes, Locke et Hegel s’y sont installés et, dès le 16ème siècle, les cercles intellectuels comptaient des écrivaines parmi ses membres. Le fait qu’aujourd’hui, cette ville monumentale est aussi l’une des villes les plus jeunes est un phénomène exceptionnel : 70 % de ses 340 000 habitants ont moins de 45 ans ! Grâce à une grande variété d’écoles et d’universités, la ville voit affluer en permanence une population jeune. Ainsi, un esprit vif et entreprenant règne dans son vieux centre-ville. « Utrecht, la ville où l’on apprend à lire » est la devise de notre Ville Littéraire et ce n’est pas un hasard si Miffy est notre mascotte littéraire : 85 millions d’exemplaires des aventures de Miffy, personnage créé par l’auteur et artiste d’Utrecht mondialement connu Dick Bruna, ont été vendus, apprenant ainsi à des millions d’enfants la lecture.

Avec une nouvelle génération d’écrivains et de poètes, les nombreuses librairies et maisons d’édition, les divers événements littéraires et ses 1 300 ans d’histoire littéraire, la ville d’Utrecht est un refuge pour la littérature hollandaise, et ce depuis de nombreuses années. En tant que Ville Littéraire de l’UNESCO, Utrecht aspire à être une « plate-forme » littéraire internationale ; un lieu où vous pouvez apprendre à lire, rencontrer des écrivains et découvrir de nouveaux livres provenant des quatre coins du monde.